Home Nouvelles Qui arrêtera enfin Vladimir Poutine?

Qui arrêtera enfin Vladimir Poutine?

1591
0
SHARE

Réélu triomphalement ce 18 mars avec 76.67% des voix dès le premier tour, Vladimir Poutine va briguer son 4e mandat après avoir exercé la fonction de président pour deux mandats de quatre ans entre 2000 et 2008, et pour un mandat de six ans entre 2012 et 2018.

L’homme fort de la Russie, 4 fois consécutivement désigné l’homme le plus puissant du monde (2014-2017) par le magazine Forbes, est au pouvoir depuis plus de 18 ans dans son pays qu’il a replacé ces dernières années au premier rang sur la scène internationale. Plus que jamais, la Russie est l’un des pays les mieux armés en matière de nucléaire. D’ailleurs, le président Poutine au terme d’une intervention au parlement russe quelques jours avant les élections a fait une démonstration militaire en étalant les principaux armes détenus par son pays et ridiculise les pays, surtout ceux de l’Union européenne, qui ont pris un ensemble de mesures économiques contre la Russie depuis l’annexion en 2014 de la Crimée.

En réalisant le score qu’il n’a jamais atteint à une élection présidentielle, l’ancien membre du KGB, service de renseignement russe, devance les 7 autres candidats à ces élections présidentielles pour rester au pouvoir jusqu’en 2024. À une question d’un journaliste qui l’interroge sur la possibilité d’un autre mandat jusqu’au 2030, le président-athlète dans un ton ironique se demande s’il pourra vivre jusqu’à 100 ans alors qu’il a 65 ans à présent. Selon la Constitution russe actuellement en vigueur, il n’est pas permis pas au président de réaliser trois mandats présidentiels consécutifs.

Si les pro-Poutine crient à une large victoire mais l’opposition, et en premier lieu l’adversaire le plus acharné du Kremlin, Alexeï Navalny, a accusé le Kremlin d’avoir fait gonfler la participation par de nombreuses fraudes, en bourrant les urnes ou en organisant le transport massif d’électeurs vers les bureaux de vote. L’ONG Golos, spécialisée dans la surveillance des élections, a dressé sur son site internet une carte des fraudes faisant état de 2 629 irrégularités, tels que bourrages d’urnes, votes multiples ou entraves au travail des observateurs. La présidente de la Commission électorale, Ella Pamfilova, a pourtant estimé qu’« il n’y a pas eu tant d’irrégularités que ça ».

Même lorsque l’opposition critique Vladimir Poutine pour certains de ses mesures économiques qui n’ont donné aucun résultat viable ou encore pour le manque de liberté d’expression dans le pays, elle n’arrive jusqu’à présent à empêcher Poutine d’enchainer les mandats à la tête du plus vaste pays du monde. Le poursuivant de Poutine récolte mois de 15% des voix quand d’autres récoltent à peine 1% des suffrages.

Israël JEUNE
jeuneisrael@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here