Home Culture et société Complainte d’une jeunesse

Complainte d’une jeunesse

155
0
SHARE

Depuis mon enfance, on ne fait que me dire la jeunesse est l’avenir d’un pays, et l’école, la clef du succès. Mais depuis des décennies, je ne fais que constater le nombre de jeunes qui laissent le pays pour aller chercher un avenir dans d’autres pays notamment ceux de l’Amerique Latine comme le Brésil, le Chili, l’Argentine, et même la république dominicaine, que nous avions occupés pendant près de 25 années.

Au lieu de nous encadrer, les dirigeants irresponsables de ce pays nous offrent du spectacle de tout genre. Au lieu de nous conseiller de rester chez nous, ils nous encouragent à partir au travers des agissements d’un cynisme sibyllin. En ce sens, distes-moi, qu’en est il de l’avenir du pays si tous les jeunes émigrent?
Qu’avez vous fait pour empêcher ce départ massif vers d’autres pays étrangers?
Est-ce vrai que la jeunesse est l’avenir d’un pays?
Trop de questions méritent des réponses, mais c’est bien dommage. Ils ne répondent pas à nos questions.

Les promesses, c’en est trop. Et nous y croyons plus. Pourquoi nous livrez vous des passeports pour laisser le pays, alors que vous saviez très bien que nous y sommes l’avenir? Je suis étonné de voir comment ils prennent soin de nous quand nous sommes à l’étranger c’est comme s’ils ne voulaient pas qu’on revienne pour dire que c’en est fini pour eux qui sont des vieillards. Oui! nous savons très bien que vous êtes jaloux de nous, car vous aviez laissé filer votre jeunesse en croisant vos bras sales sans rien pu faire pour le pays alors vous voulez qu’on fasse pareille. Mais non, on peut pas vous rendre ce service, car nous voulions notre place dans la société et nous voulions préparer le demain pour que nos enfants seraient fiers de nous.

Nous sommes un peuple qui rêve d’un avenir meilleur car nous en avons un taux de jeunes élevé. Mais pourquoi réfusez vous de nous donner une place au sein de la société? Mes chers, il est encore temps de vous retirer, car nous pouvons en faire beaucoup si vous acceptiez vos défaites. Par contre, nous savons très bien que vous avez peur qu’on dise « Granmoun yo echwe ».

Haïti, a tant besoin de sa jeunesse! Donc vous devriez leur impliquer dès maintenant pour que demain ne soit pas trop tard. Je sais qu’y a pas mal d’entre vous voulant donner la place à la jeunesse. Mais vous avez peur de voir que la jeunesse change tout dans le pays. On ne va pas vous jeter dans les rues comme vous nous avez faits, mais de préférence on va juste créer des conditions de vie bien appropriées. Car nous voulons tous que vous assistiez au changement du pays afin que le regret vous tue.

SAINTIL Louvenson, étudiant en journalisme et en science juridique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here